UNSA RETRAITE manifestation

L'UNSA UD 01 et sa commission Retraite n'était pas présente à la manifestation du 30/03/17.

L'UNSA 01 comme au niveau du syndicalisme national n'a ni été conviée, ni été invitée pour cette manifestation ... POURQUOI ?

En information de l'UNSA Nationale :

Expression des revendications des retraités.

- L’UNSA Retraités a décidé de porter à la connaissance des candidats aux élections législatives (11 et 18 juin) nos principales revendications. Dans tous les départements, nos délégués sont appelés à leur envoyer une adresse et à rencontrer ceux qui le souhaiteront.

- Ce document volontairement synthétique afin d’être lu, s’articule autour de trois thèmes :

Ø la place du Retraité dans la société,

Ø le pouvoir d’achat,

Ø la protection sociale.

Il est consultable sur le site de l’UNSA : www.unsa.org , cliquer ensuite sur le bouton «UNSA Retraités».

Jeudi 8 juin : Conseil national. - Cette instance qui réunit les délégués départementaux et régionaux des retraités de l’UNSA analysera la nouvelle situation politique après l’élection présidentielle et abordera les grands dossiers mentionnés ci-dessus

temps de travail et politiques de prévention des absences pour raisons de santé

L’ensemble des représentants des employeurs publics et les organisations syndicales (OS) se sont réunis dans une ambiance houleuse, jeudi 23 mars 2017, à l’occasion d’un groupe de travail du Conseil commun de la fonction publique. L’objet des tensions : le contenu des projets de circulaires « temps de travail » et « politiques de prévention des absences pour raisons de santé ».

« Les deux textes auraient mérité plusieurs réunions de groupe de travail », explique Natacha Pommet (CGT). « D’autant que c’est ce qui nous avait été promis suite au rapport de Phillippe Laurent sur le temps de travail. » En l’état, « ce ne sont que des rappels partiels des textes réglementaires, de portée politique qui contribuent au ‘fonctionnaires bashing’ en pleine période électorale »

Pour ces raisons, « la confiance est rompue » entre la ministre de la Fonction publique, Annick Girardin, et la CGT, FA-FP, FO et Solidaires, font savoir ces organisations syndicales qui ont réclamé le retrait des textes. Le gouvernement leur répondant par la négative, elle ont quitté la réunion avant la fin.

La CFDT faisait partie des OS (Unsa, FSU, CGC et CFTC) qui, bien que regrettant également « l’absence totale de dialogue social sur ces thématiques », ont poursuivi les échanges avec le cabinet de la ministre. Et ce notamment pour insister sur « l’indispensable besoin de différencier dans la circulaire "absentéisme" les autorisations d’absences entre elles. Ainsi les autorisations spéciales d’absences ASA syndicales sont du temps de travail effectif et doivent donc ouvrir les mêmes droits que toute période travaillée », détaille la secrétaire générale, Mylène Jacquot. La confédération souhaite par ailleurs que la circulaire « temps de travail » soit amendée pour voir y figurer la notion du « droit à la déconnexion ». Le gouvernement « respecte ses engagements »

Election TPE dans l'Ain

Dans l'Ain, l'UNSA est troisième aux élections TPE 2016 :

UNSA         CFDT             CGT

12 ,90%    14,52%        21,31%

Maintenant, comme depuis 2011, les salariés des TPE peuvent téléphoner au 09 69 36 69 00 pour avoir des informations. A l'UNSA, les salariés des TPE doivent comme tous les autres être écoutés et défendus, que se soit au niveau local ou national.

Compte personnel d'activité

Le Compte personnel d’activité pour qui ? Pour tous ! Travailleurs, précaires ou stables, indépendants, salariés ou fonctionnaires, en petites ou grandes entreprises. A partir de 16 ans, chacun peut ouvrir son CPA et ainsi, être à chaque moment de sa vie en mesure d’envisager des changements, voulus ou non, pour être accompagnés et connaitre ses droits.

Compte personnel d'activité dans la fonction publique - 28/01/2017

Depuis le 1er janvier 2017, le CPA est ouvert aux fonctionnaires et aux contractuels de la fonction publique. Conformément aux dispositions de l’article 44 de la loi n° 2016-1088 du 8 août 2016 relative au travail, à la modernisation du dialogue social et à la sécurisation des parcours professionnels, le Gouvernement a adopté le 19 janvier 2017, par voie d’ordonnance, des mesures visant à mettre en œuvre le compte personnel d'activité (CPA) en faveur des agents publics.

Pour l’ouvrir il faut aller sur le lien suivant : https://www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/

Dans la fonction publique, ce compte comprend le compte personnel de formation (CPF) et le compte d’engagement citoyen (CEC).

Le compte personnel de formation (CPF) a pour objectifs, par l’utilisation des droits qu’il permet d’acquérir, de renforcer l’autonomie de son titulaire et de faciliter son évolution professionnelle. Ces droits sont attachés à la personne, ce qui signifie qu’ils sont conservés lorsqu’un agent change d’employeur, que cet employeur relève du secteur public ou du secteur privé. Ils seront consultables, au plus tôt le 1er janvier 2018 et au plus tard le 1er janvier 2020, sur le portail « moncompteactivité.gouv.fr » géré par la Caisse des dépôts et consignations.

Le compte d’engagement citoyen (CEC) permet quant à lui d’obtenir des droits à formation supplémentaires en reconnaissance des activités citoyennes exercées par un agent public ou tout autre salarié, à raison de 20 heures par an dans la limite de 60 heures

- page 2 de 13 -