L'UNSA UD 01 MANIFESTE AUJOURD'HUI JEUDI 15 MARS A 15H DEVANT LA PREFECTURE DE BOURG EN BRESSE POUR LES RETRAITES dont voici le tract :

Pour les retraité-e-s, trop, c’est trop… L’UNSA Retraités se mobilise : 

CONTRE la stigmatisation des retraités,

POUR le maintien du pouvoir d’achat,

POUR la revalorisation immédiate des petites pensions,

POUR la compensation intégrale de la CSG.

Les retraités jouent un rôle important par leur statut de citoyen, leur place de consommateur et par leur investissement. Acteurs du lien social, comme aidants familiaux ou (et) bénévoles associatifs, ils contribuent à la solidarité entre les générations. Ainsi, ils participent à la croissance et par conséquent, ils ne peuvent pas en être écartés. Or, depuis des années, tous les retraités perdent du pouvoir d’achat, à savoir : L’accumulation de mesures fiscales, La multiplication des prélèvements, L’indexation des pensions sur le taux de l’inflation en décrochage permanent avec l’évolution des salaires, Et cette dernière augmentation de CSG sans compensation. Toutes ces mesures sont jugées inadmissibles par les retraités. 

Compte tenu de ce contexte et de la situation critique que vivent les retraités, face à un Gouvernement qui reste sourd, l’UNSA Retraités appelle à une journée d’action le 15 mars 2018 sur ses propres revendications.

L’UNSA Retraités soutient l’action engagée par cinq organisations syndicales, dont l’UNSA Santé Sociaux.

Ces organisations appellent les personnels des établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD) ainsi que ceux des services d’aides à domicile, à une journée de grève nationale le mardi 30 janvier 2018. Depuis des années, nous dénonçons le manque de personnels et de moyens dans ces établissements et ces services. L’amélioration des conditions d’accueil et de vie des personnes âgées est intimement liée aux conditions de travail des personnels. Il serait grand temps que les Pouvoirs Publics prennent en compte les attentes des personnes âgées et de leurs familles, et en tirent les conséquences en ce qui concerne les personnels chargés de l’accompagnement et des soins de ces personnes fragilisées. L’UNSA Retraités demande au Gouvernement de respecter les engagements pris par l’Etat dans le cadre du Plan de Solidarité Grand Age. Ce plan prévoit un salarié pour une personne âgée accueillie. Nous en sommes loin, aujourd’hui ! 

L’UNSA Retraités appelle ses adhérents à soutenir l’action engagée, en participant aux rassemblements départementaux organisés ce 15 mars 2018 à 15h, devant la préfecture de Bourg en Bresse