manifestation le 15 mars dans l'Ain

                                           !!!Services à domicile / Etablissements* pour personnes âgées

                                         Tous UNIS le 15 MARS 2018

Alors même que la journée du 30 janvier 2018 fut un succès (31, 8 % de grévistes et d’assignés), le sommet de l’Etat n’entend pas le profond malaise du secteur.

Les réponses de la ministre : • une enveloppe de 50 millions d’euros (soit 80 euros par an par résident), • la nomination d’un médiateur chargé de mieux expliquer aux directeurs la réforme du financement • la création d’une commission « bientraitance » reflètent l’incompréhension des pouvoirs publics.

Les personnels connaissent leurs métiers, ils ont à cœur le respect de la dignité de leurs ainés, ils savent les traiter bien, mais ils n’ont plus les moyens d’accomplir leur travail avec humanité

La situation est humainement inacceptable aujourd’hui ; des mesures d’urgence doivent être prises :  La mise en place un ratio d’un personnel pour une personne accompagnée en établissement et l’augmentation du temps passé auprès des personnes âgées à domicile ;  La revalorisation des salaires et l’amélioration des carrières des personnels en établissement et à domicile ;  L’arrêt des suppressions de postes dans les établissements  La mise en place d’un financement pérenne et solidaire de l’aide à l’autonomie

Nous devons une nouvelle fois prouver notre détermination. L’UNSA Santé et Sociaux ne lâchera pas !!! et en appelle à une nouvelle mobilisation du personnel, des familles et des patients.

                                             !!   Le 15 mars 2018 à 15H
                                                  A Bourg en Bresse
                                                Devant la préfecture
  • ce mouvement concerne tous les services à domicile et établissements (EHPA, EHPAD, USLD, hôpitaux gériatriques) personnes âgées

Consultation pour defendre la Fonction Publique

Mobilisation Fonction Publique : une action, oui mais laquelle ?

L’UNSA Fonction Publique consulte les agents publics sur les moda­li­tés d’une action fonc­tion publi­que

L’UNSA Fonction Publique est favo­ra­ble à une action la plus large pos­si­ble autour du pou­voir d’achat des agents publics, de la défense de la fonc­tion publi­que et de la pro­mo­tion des ser­vi­ces publics.

Elle a pro­posé à l’inter­fé­dé­rale réunie le 6 février de repor­ter la déci­sion de la moda­lité d’action après la tenue des ren­contres bila­té­ra­les et mul­ti­la­té­ra­les annon­cées par le gou­ver­ne­ment, sans succès.

L’UNSA Fonction Publique décide de consul­ter ses adhé­rents, ses sym­pa­thi­sants et plus lar­ge­ment les agents publics sur les moda­li­tés et la forme de cette action (lien ci-après).

Elle réu­nira un Bureau National extra­or­di­naire pour arrê­ter sa déci­sion.

L’UNSA Fonction Publique annon­cera ensuite la forme de sa par­ti­ci­pa­tion à une action dans la fonc­tion publi­que.

http://www.unsa-fp.org/?Consultation-UNSA-quel-mode-d-action-pour-defendre-les-agents-publics-et-la

Pour plus de précision ou de remontée d'information vous pouvez contacter ud-01@unsa.org ou tél : 06 21 03 37 56

Manifestation des EHPAD le mardi 30 janvier 2018

EHPAD MANIFESTATION LE 30 JANVIER 2018

Le 30 janvier, l'UNSA UD 01 invite tous les agents et tous les salariés des EHPAD DE 14H à 15H30 à Bourg en Bresse vers "le site de la madeleine" du Conseil Départemental.

Les revendications sont nationales et intersyndicales. Il est demandé des moyens financiers et humains pour avoir des conditions de travail correctes de façon à œuvrer pour un service de qualité respectueux des personnes qui y sont.

C'est une mobilisation générale, avec ou sans étiquette syndicale.

Œuvrons pour demain, œuvrons pour tous.

Thierry Dubourget SG UNSA UD 01 Tél : 06 21 03 37 56

__Communiqué commun Appel à la grève de tous les EHPAD le mardi 30 janvier 2018 ! __

L’insuffisance des effectifs et des moyens dans les établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD) et dans les services d’aide à domicile, est reconnue par tous. La réforme de la tarification introduite par la Loi vieillissement dite « ASV », qui va se traduire par des suppressions massives de postes, est unanimement rejetée.

Loin de répondre aux demandes de l’ensemble du secteur, le Président de la République refuse de recevoir une délégation des signataires de la lettre commune du 19/10/7 et du 07/12/17. Suite aux propos de la Ministre de la santé considérant que les difficultés des EHPAD seraient dues à « un problème de management » et non uniquement à une question du financement, les organisations réunies ce jour condamnent de telles déclarations qui ont pour objectif d’occulter la baisse des moyens alloués aux établissements.

C’est pourquoi, les Fédérations syndicales FO des services publics et de santé, CGT santé et action sociale, CGT des services publics, CFDT santé/sociaux, UNSA santé/sociaux et CFTC santé/sociaux, réunies le jeudi 14 décembre 2017, ont décidé d’appeler les personnels des établissements accueillant des personnes âgées et des services à domicile à une journée de grève nationale et de mobilisation le mardi 30 janvier 2018.

Cette grève a pour objectif d’améliorer l’accompagnement, les services et les soins envers les personnes âgées indissociables de l’amélioration des conditions de travail des professionnels, en exigeant du gouvernement qu’il réponde à nos revendications :

- Application d’un agent ou un salarié par résident, tel que prévu par la Plan Solidarité Grand Age ;

- Abrogation des dispositions législatives relatives à la réforme de la tarification des EHPAD, contenues dans la loi du 28 décembre 2015 ainsi que le retrait des décrets d’application ;

- Arrêt des baisses de dotations induites par la convergence tarifaire et exige par conséquent le maintien de tous les effectifs des EHPAD y compris les contrats aidés, qui doivent être intégrés et sécurisés ;

- Amélioration des rémunérations, des perspectives professionnelles et de carrières, dans le cadre du Statut et des conventions collectives nationales ;

Enfin, ils réaffirment leur ferme volonté d’être reçus par Emmanuel Macron.

Les Fédérations CGT, CFDT, FO, UNSA et CFTC invitent leurs syndicats à organiser dans chaque département, dans le cadre de la grève, des rassemblements, manifestations, délégations auprès des délégations territoriales de l’ARS et des Conseils Départementaux.

Paris le 14/12/17

Accident à Millas

Tout le monde est choqué, émue par ce drame .

Moi même et toute l'UNSA 01 présente ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes mortes dans ce terrible accident. Nous présentons notre soutiens et souhaitons courage et force aux victimes de ce drame, à leur proche, à leur entourage ainsi qu'aux témoins . Nous remercions et soutenons toutes les personnes qui sont intervenu suite au déclenchement des secours.

Toute l'UNSA 01 souhaite que les experts puissent recueillir en toute impartialité tous les témoignages, détails preuves afin de déterminer avec précision le déroulement et les causes qui ont fait cette catastrophe. L'UNSA souhaite que suite à l'expertise et aux conclusions de l'enquête tout ce qui est possible soit mis en œuvre pour qu'un tel drame ne se reproduise jamais. Laissons à la justice dire les responsabilités si il y en a, et condamner avec aucune indulgence si il y a des coupables.

Pour une tel épreuve, de si grandes souffrances, les mots semblent si vains. Rien ne peut effacer combler un tel vide dans une vie, rien ne peut faire disparaitre un tel traumatisme dans une vie.

Le père, le pompier, le responsable syndical, que je suis, espère que tous les soutiens puissent atténuer les douleurs afin que les familles et leurs proches puissent faire leur deuil, et, que tous ses soutiens permettent que tous les traumatismes, toutes les plaies cicatrisent mieux et au plus vite.

- page 2 de 17 -